Thème de l'année 2009
Le Saint Esprit dans la mission et la vie de l'Eglise


Le Saint Esprit dans la vie et la misssion de l’Eglise
Toute véritable Eglise est pentecôtiste puisqu’elle fonde sa naissance sur le Saint Esprit survenant à Pentecôte.Alors que certaines eglises prétendent avoir le monopole du Saint Esprit, d’autres par contre semblent ne pas lui accorder beaucoup de considération. L’Eglise Evangélique du Cameroun fait partie de ce dernier groupe.
A l’heure du recentrage spirituel et de la redecouverte de sa mission d’évangelisation, l’EEC a besoin de se laisser guider par le saint Esprit.
Par Rev. Dr Kamta Isaac Makarios
Directeur DEC/EEC



A partir de 2009, les chrétiens comme l’ensemble de la chrétienté doivent être plus attentifs à l’écoute de l’Esprit.
La vie de l’Eglise comprend son organisation, son fonctionnement, ses differentes structures et ceux qui la composent. La mision de l’Eglise est la conception, la mise en pratique et l’Evaluation de son action dans ses differentes articulations.

La vie de l’EEC et le Saint Esprit

Les chrétiens de l’EEC sont appelés à marcher d’un même pas. Mais le font-ils vraiment ? Ils sont appelés à la reconciliation. Mais sont- ils reconciliés, soit avec Dieu, avec eux mêmes et avec les autres ? La vision de l’EEC, comment elle s’organise et se considère, nous amènent à poser cette question à ses membres : Avez-vous reçu le Saint Esprit quand vous avez cru ? (Actes 19,2)
Plusieurs vont trouver étrange cette question.Certains vont hésiter. Le Saint Esprit semble lointain. Et pourtant il est la troisième personne de la Trinité. Et de même que Dieu le Père et Jésus Christ le Fils agissent, Le Saint Esprit est actif : Dieu est le createur, Jésus est le Redempteur, Le Saint Esprit est le régénérateur. Comment ?


Les membres de l'UFC présentent le thème de l'année
lors d'un défilé à Douala le 9 janvier 2009
Qui est le Saint Esprit ?
Le Saint Esprit est aussi appelé l’Esprit du Seigneur, l’Esprit du Père, l’Esprit de Jésus, de vérité, de vie, de foi, d’amour, de force, de sagesse, de grâce et de gloire. Il est souvent representé par la colombe, l’eau, le vent et l’huile. Le Saint Esprit n’est pas seulement une puissance, une expression de l’Energie divine, il est Dieu.

Dans l’Ancien Testament, le Saint Esprit est auteur de toute vie (Gen. 2,7). Il est au milieu du peuple ( Es. 63,11), mais il n’est pas donné à tous. Il équipe certaines personnes en vue d’une mission speciale (Ex. 31,3 ; Jug. 6,34) et il peut être retiré (1 Sam. 16,14). Mais comme le rappelle Joêl le Saint Esprit, l’Esprit de Dieu est appelé, selon le plan de Dieu à être mis à la disposition de tous (Joel 2,28et 29).

Le Saint Esprit et le chrétien de l’EEC.

Pour être membre de l’EEC, il faut d’abord être chretien, et on ne saurait l’être sans l’action du Saint Esprit. Jésus le fait savoir : si un homme ne nait d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu (Jean 3,5). C’est l’Esprit qui convainc l’homme du péché (Jn 16,8). Ainsi, si l’on n’ a pas l’Esprit du Christ on ne lui appartient pas(Rom. 8,9). Mais comment recevoir l’Esprit du Christ ?
Quand on devient chrétien, on est en même temps baptisé dans le Saint Esprit.Y a-t-il une difference entre recevoir le Saint Esprit, être baptisé du Saint Esprit, être rempli du Saint Esprit, plénitude et onction du Saint Esprit ? Ce sont toutes des expressions bibliques qui expriment une realité liée au temps, aux personnes et aux circonstances. Une chose est certaine, il est promis à tous, et il habite tout chrétien. Le Saint Esprit rassure le chrétien qu’il est sauvé (L’Esprit rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu : Rom. 8, 14,16).
Le Chrétien à l’EEC se laisse- t-il conduire par l’Esprit (Gal. 5,23-25) ? Par l’Esprit, le chrétien mène une vie de prière et d’adoration (Rom. 8,26, Jean 4,24), il ne vit pas dans le péché, mais il triomphe du péché (Rom. 8, 37).


Le thème de l'année a innervé
le 53ème synode de l'EEC tenu
au temple de Bonabeké-Yabassi
C’est Dieu qui choisit les dirigeants par l’Esprit, dans la prière et le jeûne. Notre organisation,nos responsables sont-ils choisis en fonction de nos calculs humains ou en reponse à l’appel de Dieu ?
Tout, dans la vie de l’Eglise et du chrétien doit nécessairement être le produit de l’Esprit

Saint. Si un chretien n’a pas reçu cet Esprit,si une Eglise ne se soumet pas à cet Esprit, ils sont dans la mort spirituelle.et par conséquent ne sont pas en communion avec Dieu. Il est donc urgent pour l’EEC de se placer sous la conduite de l’Esprit, d’engager ses fidèles dans la realité de l’Esprit Saint.

La mission de l’Eglise et le Saint Esprit
C’est le Saint Esprit qui investit de la mission : « vous recevrez une puissance, le Saint Esprit, survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jerusalem, dans toute la judée, dans la Samarie et jusqu’aux extremités de la terre » (Actes, 1,8). Toute personne en mission est investie, ayant toujours été choisie par Dieu et ointe de l’Esprit Saint.La Mission de l’Eglise est orientée vers deux directions : à partir du centre qui doit être entretenu en allant vers l’exterieur qui doit être acquis. Il s’agit pour l’interieur comme pour l’extérieur d’être évangelisé. Ainsi si le chrétien est évangélisateur, c’est à dire porteur de la bonne nouvelle de l’amour de Dieu, il est aussi un évangélisé, c’est à dire en position de recevoir aussi sa part de bonne nouvelle.
Jésus Christ est le modèle pour l’Eglise, tout comme pour le chrétien pris individuellement. Au début de son ministère il est investi par Dieu qui redefinit sa mission, qui est la mission de l’Eglise, c’est à dire la mission du chrétien : « l’Esprit du Seigneur est sur moi, parcequ’il m’ a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m’ a envoyé pour gérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour envoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur « (Luc 4,18).
Par le Saint Esprit l’Eglise doit discerner les actions appropriées et les personnes qualifiées :
  • Le Saint Esprit dit: mettez moi à part Barnabas et Saul pour l’oeuvre à laquelle je les ai appelés. Eux donc, envoyés par le Saint Esprit (Act. 13,2-4).
  • Le Saint Esprit vous a établis évêques pour paître l’Eglise de Dieu qu’il s’est acquis par son propre sang (Actes 20,28).
Il faut savoir se laisser conduire par le Saint Esprit. En effet, si le Saint Esprit invite à aller de l’avant, il peut aussi freiner les ardeurs.
Ainsi l’EEC ne doit pas seulement chercher à ameliorer son image et devenir une eglise de programme et de projets, mais elle doit toujours etre à l’écoute du Saint Esprit. En effet un des signes des temps de la fin est la confusion de l’Esprit, de la mission et de ses priorités : Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits seducteurs et des doctrines de démons (1 Tim 4,1).

Le recentrage spirituel c’est aussi donner à l’Esprit sa place à l’Eglise et dans la vie du chrétien de l’ EEC.


Rev. Dr Kamta Isaac Makarios
Directeur DEC/EEC