Déclaration de l'Autonomie de l'EEC

LéEglise Evangélique du Cameroun obtient son autonomie le 10 Mars 1957 à Douala au cours d'un culte solennel. Le texte de la déclaration est lu par l'hôte de marque, envoyé par la SMEP. Il s'agit du Pasteur Charles WESTPHAL, Vice- président de la Société des Missions Evangéliques de Paris et Vice- président de la Fédération Protestante de France (FPF).

Texte de la Déclaration
"En présence de Dieu et de l'Assemblée des Pasteurs, des Missionnaires et des Fidèles des Eglises Evangélique et Baptiste du Cameroun,
Au nom de la Société des Missions Evangéliques de Paris,
Et en vertu de la charge qu'elle m'a confiée,
Je déclare que l'Eglise Evangélique du Cameroun et l'Union des Eglises Baptistes du Cameroun sont désormais autonomes à l'égard de la
Société des Missions Evangélique de Paris, et responsables du témoignage auquel Dieu les appelle dans leur pays.
La Société des Missions est reconnaissante que ces deux Eglises aient constitué un organisme commun, le Conseil des Eglises Baptistes et Evangélique du Cameroun (C.E.B.E.C). Elle confie donc à ce conseil et aux Eglises respectives les personnes et familles de ses missionnaires, l'autorité de la Conférence Missionnaire et les biens immobiliers de la Mission. La Société des Missions s'engage enfin de continuer de demander aux Eglises de la France et de la Suisse toute l'aide, en hommes et argent, que les Eglises Evangélique et Baptistes
jugeront nécessaires à leur action.
Dieu veuille sceller Lui-même notre pacte nouveau et nous garde dans lacharité du Christ. Ainsi soit-
il".


Pasteurs Jocky et Hemlinger lisant la déclaration de l'autonomie de l'EEC
le 10 Mars 1957 au Temple du Centenaire