Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
MEU tanzanieMission Evangélique Unie
Culture, violence et les Eglises
Tel est le thème de la Vé Assemblée Générale de la Mission Evangélique Unie (MEU) du 1er au 8 Octobre  2010 à Dar es Salaam en Tanzanie.
Cette grande rencontre a réunie les délégués des 34 Eglises membres de la MEU en Afrique, Asie et Europe notamment l’Allemagne. Des sujets pertinents et d’actualité tant au sein de la société que dans l’Eglise ont été abordés. L’EEC pour sa part était valablement représentée par son Président d’Eglise, Pasteur Isaac Batomé Henga qu’accompagnaient pour la circonstance Mme Louise Moussadi, Présidente Régionale du DUFC Wouri Sud et le jeune Alain Mouliom. Lire ...
Au niveau de la  pré-assemblée des femmes, l’on a discuté de la question du genre, tout en déplorant l’absence des femmes dans les délégations constituées. De même l’on a relevé pour le déplorer le problème des Eglises qui n’acceptent pas toujours le ministère pastoral féminin et le considère comme un sujet tabou.
Des Eglises qui le font comme l’Eglise Evangélique du Cameroun ont été félicité et encouragé. Il a été aussi question pour l’Eglise de lutter contre les violences conjugales, plus précisément les violences faites aux femmes. Des résolutions ont été prises dans le sens de la promotion de la femme, de la formation en anglais des femmes car l’Eglise doit évoluer avec son temps et ne doit pas être anachronique.
En outre, l’Eglise comme personne morale doit marquer sa présence dans le pays où elle se trouve. Afin d’aider concrètement les femmes battues, il a été recommandé de mettre sur pied dans les Eglises, des cellules d’écoute et d’échanges pour un meilleur encadrement. Il s’agit d’amener les victimes des violences domestiques à ne pas se cacher mais à s’ouvrir, à parler pour qu’on les aide.
Esther FOTSO