DUCA

Pour une sexualité responsable en milieu scolaire !

« Ils ont tout raté, l’école les a dépassés, elle est passée et les a laissés sur place… »

photo_DUCA_AU_CENB_2Ces propos prononcés par Mme Marie Jeanne Moukouri, Présidente de l’association Donner une Chance à l’Avenir (DUCA) lors de la cérémonie de lancement de la campagne de sensibilisation sur une sexualité responsable en milieu scolaire au Collège Evangélique de New Bell, traduisent parfaitement sa vocation fondamentale qui est celle de redonner une chance, un espoir à ceux qui pensaient ne plus en avoir.

En effet, entreprendre et encourager les actions qui vont contribuer à la sauvegarde de la santé, de l’intégrité et de la dignité de la jeunesse, notamment chez la jeune fille, telle est la loqique dans laquelle s’inscrit l’organisation de cette campagne. La jeunesse, fer de lance de la nation, on le sait bien est aujourd’hui la cible assez vulnérable des maladies et infections sexuellement transmissibles.

Consciente de cet état de fait déplorable et en tant que Enseignante, Mme Moukouri souhaite à travers ce programme, promouvoir une sexualité responsable chez les jeunes pour prévenir les grossesses précoces, les IST, le VIH et le Sida afin de parvenir à l’adoption de comportements plus sains. Que les jeunes sachent se protéger, dire oui /non en connaissance de cause, qu’ils soient conscients qu’ils ont le droit de préserver leur intégrité et le devoir de respecter celle des autres.

photo_duca_cenb_4Le Collège Evangélique de New Bell (CENB) constitue donc la phase pilote de cette campagne qui s’étend sur deux mois (Novembre – Décembre). Les activités se déroulent sous forme des causeries éducatives, des débats et des projections cinématographiques.

« Une jeunesse en santé et visionnaire »

A l’issue de cette campagne, les meilleures plumes et meilleurs crayons vont être récompensés à travers deux concours : l’un en littérature avec la rédaction d’un scénario de quatre pages (court métrage de 20minutes) et l’autre en dessin (Bande dessinée). Les lauréats recevront six prix d’une valeur de trente, vingt et quinze mille francs CFA.

Lors de la cérémonie de lancement de cette campagne au CENB, le 28 octobre dernier, M.Moukouri Edèmè, Directeur national des Enseignements de l’EEC a émis le souhait que « ce partenariat s’étende au maximum des établissements et groupes scolaires de l’EEC pour une jeunesse en santé et visionnaire ».

Le principal du CENB, Pasteur Jules Kamgue Simo, pour sa part s’est dit flatter que le DUCA ait porté le choix sur son établissement pour le démarrage de cette campagne.

Il a en outre assuré le DUCA de la participation massive des élèves aux activités, qui viennent d’ailleurs appuyer le travail fourni depuis près de dix ans par EVA (Education à la Vie et à l’Amour).

La présence effective des autorités administratives et politiques de la région du Littoral à cette manifestation a traduit l’importance qu’elles accordent à l’éducation sexuelle de nos enfants et leur soutien infaillible dans les actions nobles du DUCA.

photo_duca_cenb_3Du reste, le DUCA est une association laïque créée en 2004 et qui œuvre auprès de la jeunesse de Douala et des environs en offrant des sessions d’apprentissage en arts ménagers (cuisine, pâtisserie, couture, coiffure, hôtellerie), en modules de formation en informatique, sur le développement de l’enfant, la contraception et la vie du couple.

Le DUCA s’est aussi investi dans les métiers du bâtiment à travers son Centre des Ressources Techniques et Artisanales (CRTA) de Souza.

Avec l’appui financier des milieux protestants en Allemagne et en Suisse, le DUCA a pu procurer à une quinzaine de garçons désoeuvrés une formation de base en maçonnerie, électricité, plomberie et peinture. C’est ainsi que ces jeunes ont rénové les bâtiments de l’école primaire de l’EEC à New Bell et à Nkongsamba. D’autres chantiers sont en vue.

Comme quoi, chacun a droit à une seconde chance !

Esther Fotso